logo BDSP

Base documentaire


  1. Bioimpedance or anthropometry ?

    Article - En anglais

    La bioimpédance est de plus en plus utilisée pour la mesure in vivo delà composition corporelle.

    D'après les études effectuées cette technique apparaît fiable et pratique.

    Néanmoins la prédiction de la composition corporelle utilise non seulement la résistance (R) et/ou la réactance mesurée sur le sujet mais aussi la taille et/ou le poids.

    Les auteurs souhaitent donc analyser les différences retrouvées dans l'analyse de la composition corporelle en utilisant les variables de bioimpédance seules par comparaison à l'anthropométrie seule aussi.

    La méthode qui sert de référence à cette étude est la densitométrie. 99 femmes et 49 hommes agriculteurs ont été inclus dans l'étude.

    Poids et taille ont été mesurés ainsi que la R et la réactance corporelle.

    Les résultats montrent que les variabilités de la graisse corporelle et de la masse non grasse sont largement expliquées par le poids corporel mais pas par les variables de bioimpédance.

    Même l'indice T2/R ne donne pas de meilleurs résultats que le poids seul.

    Mots-clés Pascal : Anthropométrie, Biotechnologie, Etude comparative, Efficacité, Statistique

    Mots-clés Pascal anglais : Anthropometry, Biotechnology, Comparative study, Efficiency, Statistics

    Notice produite par :
    CIE - Centre International de l'Enfance et de la Famille

    Cote : 8305

    Code Inist : 002B30A11. Création : 01/03/1996.