logo BDSP

Base documentaire


  1. Le consentement du patient dans la pratique anesthésique.

    Article - En français

    Traduction en anglais : Patient's consent to anesthesic practice.

    Le consentement du patient à l'acte anesthésique est au coeur de la relation qu'il noue avec son médecin anesthésiste.

    Rarement explicitement demandé, le consentement à l'acte médical est régi à Genève par la lui du 6 décembre 1987.

    Les articles relatifs au consentement sont présentés in extenso et commentés.

    Sont également détaillées la notion de capacité de discernement, l'attitude à adopter en cas d'urgence ainsi que les limites de la compétence du représentant légal d'un patient mineur ou incapable de discernement.

    Le consentement éclairé suppose qu'une information intelligible et non tendancieuse du patient a été effectuée par le médecin.

    Les intérêts souvent divergents des différentes parties interdirent actuellement un consensus sur les modalités d'un type d'information idéale.

    Dans le cas de l'anesthésie, il semble que la combinaison d'une information écrite distribuée à distance de l'intervention et d'un entretien préopératoire soit la meilleure méthode pour satisfaire les attentes de nos patients.

    Mots-clés Pascal : Consentement éclairé, Anesthésie, Information, Relation médecin malade, Risque, France, Homme, Europe, Législation, Ethique

    Mots-clés Pascal anglais : Informed consent, Anesthesia, Information, Physician patient relation, Risk, France, Human, Europe, Legislation, Ethics

    Logo du centre Notice produite par :
    Inist-CNRS - Institut de l'Information Scientifique et Technique

    Cote : 96-0045659

    Code Inist : 002B30A09. Création : 01/03/1996.