logo BDSP

Base documentaire


  1. Benefits of exercise for type II diabetics : convergence of epidemiologic, physiologic, and molecular evidence.

    Article - En anglais

    Au Canada, le diabète affecte près de 5% de la population.

    Les dépenses reliées au diabète sont substantielles : environ un milliard de dollars, couvert par les systèmes de soin de la santé.

    Il faut donc prévenir ou à tout le moins réduire les effets néfastes du diabète.

    Au cours des dernières années, nombre d'études à caractère physiologique, biochimique, moléculaire, et épidémiologique indiquent de façon manifeste que l'exercice physique constitue un outil de prévention et de réduction des malencontreux effets du diabète chez les non-insulinodépendants (type II).

    C'est l'objet de cette synthèse.

    Tout récemment, l'important caractère thérapeutique de l'exercice physique chez les diabétiques du type II a été endossé par la communauté médicale.

    Par contre, la formation de professionnels de l'activité physique en diabétologie et en modification de comportement de cette clientèle est quasi-inexistante.

    Il y a lieu de corriger cette situation.

    Le défi de la communauté scientifique est dès lors de transcrire les connaissances physiologiques, biochimiques, et épidémiologiques dans des judicieux programmes d'exercice physique à l'intention des diabétiques, hommes et femmes, de type II.

    Mots-clés Pascal : Exercice physique, Programme, Epidémiologie, Canada, Amérique du Nord, Amérique, Article synthèse, Prévention, Diabète non insulinodépendant, Endocrinopathie, Homme

    Mots-clés Pascal anglais : Physical exercise, Program, Epidemiology, Canada, North America, America, Review, Prevention, Non insulin dependent diabetes, Endocrinopathy, Human

    Logo du centre Notice produite par :
    Inist-CNRS - Institut de l'Information Scientifique et Technique

    Cote : 95-0504063

    Code Inist : 002B22B. Création : 01/03/1996.