logo BDSP

Base documentaire


  1. Thermalisme, santé et protection sociale.

    Article, Communication - En français

    Traduction en anglais : Hydrotherapy, health and social security.

    Eaux minérales et thermales. Colloque. FRA, 1994/11/16.

    Le thermalisme français est caractérisé par une haute médicalisation, la spécialisation des stations et un contexte économique où se mêlent les financement privés et les subventions des collectivités locales.

    C'est un thermalisme social avec prépondérance de fréquentation des sources par les bénéficiaires des différents régimes d'assurance.

    C'est en 1945, lors de l'avènement de l'assurance maladie, que débute ce thermalisme social.

    Depuis, avec progressivement des aménagements de plus en plus avantageuxs, sont pris en charge, sous certaines conditions médicales et administratives les frais inhérents aux cures.

    Malheureusement, bien qu'il soit un facteur d'économie pour les organismes sociaux et qu'il ne représente que 0,3% des dépenses de santé, il fait actuellement l'object, dans le contexte du déficit de la Sécurité Sociale et comme bon nombre de médications, d'une remise en cause...

    C'est dans ce contexte qu'une Mission Thermalisme a été formée en 1993 et que son rapport vient d'être remis au Ministre de la Santé.

    Des différentes propositions, il faut retenir, dans le domaine social, le proposition de suppression de l'entente préalable, bien entendu le maitien du remboursement du traitement thermal et l'aménagement de la durée de la cure thermale.

    Mots-clés Pascal : Cure thermale, Protection sociale, Assurance maladie, France, Homme, Europe

    Mots-clés Pascal anglais : Thermal cure, Welfare aids, Health insurance, France, Human, Europe

    Logo du centre Notice produite par :
    Inist-CNRS - Institut de l'Information Scientifique et Technique

    Cote : 95-0279674

    Code Inist : 002B30A07B. Création : 01/03/1996.