logo BDSP

Base documentaire


Votre avis nous intéresse

Le réseau BDSP met en oeuvre un projet d'innovation et d'amélioration de ses services, dans le souci constant de proposer des contenus de qualité adaptés aux besoins des utilisateurs.

Identifier de nouvelles sources de financements est la condition nécessaire pour assurer la poursuite et la pérennité de cet outil unique qu'est la BDSP, tout en le faisant évoluer.

Pour définir un nouveau modèle économique, nous avons besoin de votre avis : merci de répondre à notre enquête (temps estimé : 5 minutes).

Participer maintenant
Participer plus tard J'ai déjà participé

  1. La nature et les propriétés physico-chimiques et biologiques des agents transmissibles non conventionnels ou prions : conséquences pour la santé publique.

    Article - En français

    Traduction en anglais : Transmissible unconventional agents or prions : biological and physico-chemical properties, nature and consequences for public health - Prions. II.

    Les encéphalopathies spongiformes subaiguës transmissibles (ESST) ont été décrites chez l'homme et les animaux.

    Ces maladies sont induites par des agents transmissibles non conventionnels (ATNC), appelés « prions » ; ces agents restent inconnus à ce jour.

    Elles sont également caractérisées par l'absence de signes biologiques ou cliniques évocateurs d'une réponse inflammatoire associée à une infection virale.

    Par conséquent, il n'y a pas de critères diagnostiques biologiques ou cliniques excepté le profil immunohistochimique du cerveau, qui ne peut être réalisé que post-mortem.

    S.B. Prusiner et ses collègues ont décrit la principale caractéristique moléculaire de ces maladies : il s'agit d'une accumulation d'une protéine de l'hôte (la PrP-c) sous son isoforme modifiée (la PrP-Sc chez l'animal ou PrP-CJD chez l'homme).

    Cette accumulation est proportionnelle au titre infectieux.

    Les ATNC ont des propriétés physiques, chimiques et biologiques très atypiques ; ils sont résistants à la plupart des traitements chimiques et biophysiques qui sont efficaces contre les autres agents viraux conventionnels, ce qui explique les accidents iatrogènes observés au cours de ces vingt dernières années.

    Ces accidents soulignent l'importance de la prise en compte de ces agents dans la sécurité microbiologique des médicaments et des greffes.

    Mots-clés Pascal : Prion, Virose, Infection, Propriété physicochimique, Physiopathologie, Risque, Article synthèse, Système nerveux central pathologie, Système nerveux pathologie, Encéphalopathie spongiforme

    Mots-clés Pascal anglais : Prion, Viral disease, Infection, Physicochemical properties, Pathophysiology, Risk, Review, Central nervous system disease, Nervous system diseases

    Logo du centre Notice produite par :
    Inist-CNRS - Institut de l'Information Scientifique et Technique

    Cote : 95-0261700

    Code Inist : 002B05C02A. Création : 01/03/1996.