logo BDSP

Base documentaire


  1. Le prion, des vaches folles au Creutzfeld-Jakob iatrogène. Quel risque en laboratoire ou à l'hôpital ?

    Article - En français

    Traduction en anglais : Prion, from bovine spongiform encephalopathy to iatrogenic Creutzfeldt-Jakob disease. What about laboratory or hospital hazards ? - Prions. II.

    Le long temps de latence sans signes cliniques qui caractérise les encéphalopathies dégénératives transmissibles, la transmissibilité de l'agent infectieux non conventionnel dit « prion » qui en est responsable, ainsi que sa résistance exceptionnelle aux méthodes classiques d'inactivation sont à l'origine de transmissions accidentelles humaines (maladie de Creutzfeldt-Jakob), et animales (encéphalopathie spongiforme bovine, ou « maladie des vaches folles »). Parmi les données sur les méthodes d'inactivation physiques ou chimiques testées, on retiendra, pour éviter les transmissions professionnelles ou iatrogènes, au laboratoire ou à l'hôpital, l'autoclavage et le traitement par hypochlorite ou l'hydroxyde de soude.

    Mais l'inactivation sera effectuée selon un protocole différent des pratiques habituelles en ce qui concerne des paramètres tels que la température, la concentration et la durée d'exposition.

    Mots-clés Pascal : Désinfection, Prion, Hygiène, Recommandation, Prévention, Laboratoire, Hôpital, Décontamination, Virus lent, Virus, Médecine travail

    Mots-clés Pascal anglais : Disinfection, Prion, Hygiene, Recommendation, Prevention, Laboratory, Hospital, Decontamination, Slow virus, Virus, Occupational medicine

    Logo du centre Notice produite par :
    Inist-CNRS - Institut de l'Information Scientifique et Technique

    Cote : 95-0254794

    Code Inist : 002B30B01B. Création : 01/03/1996.