logo BDSP

Base documentaire


  1. "L'objet transitionnel" n'est pas une étape "normale" du développement.

    Article - En français

    L'objet transitionnel, dont Winnicott souligne pourtant la fonction défensive, a été considéré par lui comme répondant à une nécessité développementale.

    Or, une série d'arguments cliniques et théoriques vont à l'encontre de cette affirmation.

    ON peut donc s'interroger sur les raisons qui on abouti à la maintenir, l' « objet transitionnel » finissant par fermer les importantes questions psychopathologiques qu'il pouvait ouvrir.

    Expression d'une activité auto-érotique surgie dans des situations génératrices d'angoisse, l'objet transitionnel signale une difficulté à promouvoir une formation psychique substitut de la mère.

    Quelles qu'en soient les nombreuses raisons, cette défaillance peut contribuer à fixer une modalité de relation objectale qui présente certains caractères de la relation fétichique.

    L' « objet transitionnel » permet d'introduire une discussion sur l'origine et le statut du fétiche qu'il peut dans certains cas préfigurer.

    Les études interculturelles montrent que l'objet transitionnel n'existe pas dans les sociétés où les techniques de maternage privilégient le contact corporel entre mère et bébé.

    Aussi peut-on se demander si ce ne sont pas aussi des éléments proprement culturels qui ont favorisé l'engouement pour l'objet transitionnel winnicottien.

    Mots-clés Pascal : Psychanalyse, Développement affectif, Enfant, Nouveau né, Corps, Culture, Relation parent enfant, Trouble anxieux, Stade oral, Relation humaine

    Mots-clés Pascal anglais : Psychanalysis, Affective development, Child, New born, Body, Culture, Parent child relation, Anxiety disorder, Oral stage, Human relations

    Logo du centre Notice produite par :
    ENSP - Ecole nationale de la santé publique (devenue EHESP)

    Cote : 95/04-06 V

    Code Inist : 002B30A03A. Création : 28/11/1995.