logo BDSP

Base documentaire


  1. Consentement aux soins, refus de soins.

    Article - En français

    Traduction en anglais : Consent to treatment, refusal of treatment.

    Le consentement aux soins, et plus spécifiquement au traitement médical, fait l'objet en France de peu de débats et de publications.

    Bien des médecins ne savent comment aborder ce sujet.

    La raison en est sans doute qu'il n'y a de consentement véritable que lorsqu'est reconnue concrètement l'éventualité d'un refus, et que tout refus de soins crée un malaise dans les équipes soignantes.

    C'est du moins ce qu'a montré la préparation d'un débat dans un grand centre hospitalier privé, dont le fruit principal a sans doute été que « des médecins hospitaliers aient (publiquement) pris acte qu'il y a parfois des malades qui refusent (les traitements proposés) » ... La qualité de la relation établie entre le médecin et son patient joue un grand rôle dans l'affermissement de la volonté de ce dernier.

    Elle permet l'établissement d'une véritable alliance thérapeutique dans le combat pour la vie et contre la maladie.

    Il y a alors accord de deux libertés, consentement au sens fort du terme.

    Mettre ainsi l'accent sur la liberté du malade a cependant un corollaire : la reconnaissance d'un droit au refus.

    (R.A.).

    Mots-clés Pascal : Consentement éclairé, Relation médecin malade, Ethique, Médecine, Responsabilité professionnelle, Médecin, France, Droits patient

    Mots-clés Pascal anglais : Informed consent, Physician patient relation, Ethics, Medicine, Occupational responsability, Physician, France, Patient rights

    Logo du centre Notice produite par :
    ENSP - Ecole nationale de la santé publique (devenue EHESP)

    Cote : 95/06 V

    Code Inist : 002B30A09. Création : 28/11/1995.