logo BDSP

Base documentaire


  1. De la vieillesse en communauté à la vieillesse en collectivité.

    Article - En français

    Les sociétés anciennes sont constituées de communautés, à l'intérieur desquelles chacun trouve sa place, et qui conservent et protègent leurs vieillards.

    A partir du XVIè siècle, les cadres communautaires se disloquent.

    L'Eglise et l'Etat assurent désormais le contrôle des individus, et fondent les premières institutions collectives destinées à recueillir, en les confondant, tous ceux qui se trouvent rejetés par la société, pour la raison majeure qu'ils ne peuvent, assurer leur subsistance.

    Les vieillards sont du nombre.

    Enfin identifiés au XVIIIè siècle, ils commencent à bénéficier de soins particuliers ; mais c'est au XIXè siècle que des établissements collectifs s'ouvrent à leur service exclusif, avec comme ambition non plus de les retrancher de la société, mais de les considérer comme une fraction de la société.

    Restent à élaborer les cadres matériels de l'environnement et de l'accompagnement d'une dignité reconnue.

    Cette tâche, découverte dans le courant du XXè siècle, est urgente pour les générations futures.

    (Résumé de l'auteur).

    Mots-clés Pascal : Histoire, Représentation mentale, Sénescence, Communauté, Rôle social, Vieillard, Politique, Logement collectif, France, 1501-1999

    Mots-clés Pascal anglais : History, Mental representation, Senescence, Community, Social role, Elderly, Policy, Multi family dwelling, France

    Notice produite par :
    FNG - Fondation Nationale de Gérontologie

    Cote : 8390

    Code Inist : 002B30A11. Création : 22/11/1995.