logo BDSP

Base documentaire


  1. Effets des activités physiques sur le vieillissement cognitif.

    Chapitre - En français

    Un certain nombre d'essais d'intervention déjà anciens ont suggéré que des exercices aérobies ou anaérobies pouvaient induire une amélioration significative de certains tests psychométriques et notamment de l'intelligence fluide dans les populations âgées vivant à domicile ou en institution.

    Plus récemment, certains essais contrôlés ont pu démontrer l'amélioration significative des tests de mémoire logique et plus globaux.

    Cette constatation et le fait que la proportion d'essais d'intervention significativement concluants soit plus élevée chez les patients en institution que chez les sujets ambulatoires suggèrent que les effets de l'exercice sur le vieillissement cognitif dépendent du niveau de santé cognitive et que, selon ce modèle, les bénéfices attendus d'exercices comparables sont proportionnels au degré de vieillissement cognitif.

    Les études de corrélations ont également démontré l'existence d'une relation positive entre le niveau d'activité et les performances cognitives dans des populations âgées appariées sur l'âge.

    Différents mécanismes hypothétiques peuvent être avancés pour expliquer le bénéfice de l'activité physique sur les fonctions cognitives.

    (tiré du résumé de l'auteur).

    Mots-clés Pascal : Exercice physique, Vieillissement, Psychométrie, Mémoire, Vieillard

    Mots-clés Pascal anglais : Physical exercise, Ageing, Psychometrics, Memory, Elderly

    Notice produite par :
    FNG - Fondation Nationale de Gérontologie

    Cote : 8232

    Code Inist : 002B30A11. Création : 22/11/1995.