logo BDSP

Base documentaire


  1. The microbiology of post-cesarean wound morbidity.

    Article - En UND

    Traduction en français : Microbiologie des infections de plaie opératoire après césarienne.

    Compte rendu de recherche.

    En vue d'une étude prospective de la microbiologie des infections de plaie opératoire après césarienne, 939 patientes césarisées ont été incluses.

    Des prélèvements par ponction ont été réalisés au niveau de la cicatrice abdominale, si celle-ci présentait erythème, induration ou douleur et à l'échographie une collection liquidienne.

    De même des cultures ont été effectuées à partir des écoulements sur dehiscence spontanée de paroi.

    Une coloration de gram a été faite en même temps que les cultures.

    L'incidence cumulée des infections de plaie opératoire après césarienne entre sept. 1990 et juin 1991 a été de 6,9% et le taux de culture positive de 72%. Ureaplasma urealyticum a été l'agent pathogène le plus souvent isolé avec un taux de 62%, suivi par les staphylocoques coagulase-négatifs (32%) et Enterococcus faecalis (28%). Les mycoplasmes génitaux ont été les germes les plus fréquents dans les infections de plaie opératoire dans la population étudiée.

    Si les mycoplasmes génitaux étaient pathogènes dans ces cas, la coloration de gram pourrait être utilisée pour donner une idée sur la bactériologie.

    Des recherches plus approfondies sont nécessaires pour définir le rôle pathogène des mycoplasmes dans les infections de paroi.

    Mots-clés Pascal : Accouchement, Césarienne, Complication, Peropératoire, Chirurgie, Infection, Microbiologie

    Mots-clés Pascal anglais : Delivery, Cesarean section, Complication, Intraoperative, Surgery, Infection, Microbiology

    Logo du centre Notice produite par :
    CCLIN Sud-Est - Centre de Coordination de la Lutte contre les Infections Nosocomiales Sud-Est

    Cote : 01477

    Code Inist : 002B30A11. Création : 199510.