logo BDSP

Base documentaire


  1. Bacteriemies à Streptococcus pneumoniae et infection par le VIH. Etude rétrospective de 41 épisodes chez 30 malades.

    Article - En UND

    Compte rendu de recherche.

    La grande fréquence des infections à germes banals chez les malades infectés par le virus de l'immunodéficience humaine (VIH) classés SIDA ou non, est un fait bien acquis.

    Ainsi Selwyn et al ont montré une incidence de 97 p 1000 de pneumopathies bactériennes chez les toxicomanes.

    VIH+contre 21 p 1000 chez les toxico non VIH, 36 p 100 de ces pneumopathies sont dues à S pneumoniae.

    L'importance de ces infections à pneumocoque chez les personnes contaminées par le VIH est bien documentée.

    Polsky et al estiment à 17,9/1000 l'incidence annuelle de la pneumopathie à pneumocoque chez les malades avec SIDA (chiffre très approximatif sur 6 cas) alors que l'incidence annuelle dans la population générale est de 2,6 p 1000.

    A partir d'une étude rétrospective de 30 malades VIH+ayant eu un ou plusieurs épisodes de bactériémies à pneumocoque, nous proposons de dégager des facteurs de risque supplémentaires exposant aux infections invalides par le pneumocoque, d'évaluer la gravité de ces épisodes et de discuter l'intérêt d'une vaccination anti-pneumococcique en prophylaxie primaire de ces infections.

    Mots-clés Pascal : Septicémie

    Mots-clés Pascal anglais : Septicemia

    Logo du centre Notice produite par :
    CCLIN Sud-Est - Centre de Coordination de la Lutte contre les Infections Nosocomiales Sud-Est

    Cote : 01509

    Code Inist : 002B30A11. Création : 199510.