logo BDSP

Base documentaire


  1. Epidémiologie et prévention des infections périnatales à streptocoque du groupe B.

    Article - En français

    Synthèse.

    L'infection périnatale à streptocoque B est fréquente et peut être responsable de septicémies néonatales mortelles. le traitement préventif reste très discuté.

    La colonisation digestive et génitale maternelle est fréquente (15-20%), mais instable.

    Environ un nouveau-né de mère colonisée sur deux est lui-même colonisé ou infecté.

    Les nouveaux-nés peuvent en outre être colonisés pendant leur séjour en maternité.

    La colonisation est beaucoup plus fréquente que l'infection qui touche de 0,2 à 0,6% des nouveaux-nés (de façon précoce dans 2/3 des cas) mais cette infection met en jeu le pronostic vital et fonctionnel ultérieur.

    Les facteurs favorisant l'infection sont essentiellement la prématurité et la chorioamniotite.

    Parmi les stratégies proposées pour prévenir l'infection du nouveau-né, certaines semblent inefficaces : antibiothérapie des mères colonisées pendant la grossesse, antibiothérapie des nouveaux-nés colonisés asymptomatiques.

    D'autres sont plus intéressantes : antibiothérapie maternelle pendant l'accouchement dans les situations à haut risque, dépistage très précoce et traitement bactéricide immédiat des infections néonatales.

    Mots-clés Pascal : Accouchement, Streptococcie, Epidémiologie, Infection, Prévention

    Mots-clés Pascal anglais : Delivery, Streptococcal infection, Epidemiology, Infection, Prevention

    Logo du centre Notice produite par :
    CCLIN Sud-Est - Centre de Coordination de la Lutte contre les Infections Nosocomiales Sud-Est

    Cote : 01453

    Code Inist : 002B30A11. Création : 199510.