logo BDSP

Base documentaire


Votre avis nous intéresse

Le réseau BDSP met en oeuvre un projet d'innovation et d'amélioration de ses services, dans le souci constant de proposer des contenus de qualité adaptés aux besoins des utilisateurs.

Identifier de nouvelles sources de financements est la condition nécessaire pour assurer la poursuite et la pérennité de cet outil unique qu'est la BDSP, tout en le faisant évoluer.

Pour définir un nouveau modèle économique, nous avons besoin de votre avis : merci de répondre à notre enquête (temps estimé : 5 minutes).

Participer maintenant
Participer plus tard J'ai déjà participé

  1. Post-operative urinary tract infection and wound infection in women undergoing caesarean section : a comparison of two study periods in 1985 and 1987.

    Article - En anglais

    Traduction en français : Infections urinaires et infections de paroi après césarienne : comparaisons entre deux prediodes d'étude 1985 et 1987.

    Compte rendu de recherche.

    Entre 1985 et 1987, les bactériuries après sondage, les infections urinaires et les infections de paroi ont été surveillées chez les femmes ayant subi une césarienne.

    En 1985,34% ont présenté une bactériurie contre 25% en 1987.

    Les bactériuries dans les 48 heures après sondage ont été réduites par l'amélioration des techniques de sondage.

    Les infections urinaires tardives, au delà de 5 jours ont touché 2% des femmes en 1985 et 6% en 1987.

    Les bactéries les plus fréquentes ont été Escherichia coli et les enterocoques.

    Les bactériuries après sondage n'ont pas été confirmées par un second prélèvement urinaire que dans 53% des cas.

    L'incidence des infections de paroi a été de 20% en 1985 et 15,8% en 1987 mais des bactéries n'ont été isolées que dans 12,5% et 5,1% (respectivement) des cas.

    Staphylococcus aureus a été identifié chez 60% des femmes infectées.

    Des antibiotiques ont été utilisés chez 41% de ces femmes en 1985 et 27% en 1987.

    Une diminution significative de leur utilisation de37% à 16% a été observée dans les infections confirmées bactériologiquement après examen d'un second prélèvement.

    Cependant, la plupart des femmes ayant des symtômes ont reçu un traitement.

    L'incidence des complications infectieuses post-opératoiresest élevé chez les femmes ayant bénéficié d'une césarienne.

    Des techniques prudentes de sondage urétral sont nécessaires pour la prévention des bactériuries.

    Mots-clés Pascal : Accouchement, Césarienne, Infection, Appareil urinaire pathologie, Complication, Peropératoire, Chirurgie, Antibiotique

    Mots-clés Pascal anglais : Delivery, Cesarean section, Infection, Urinary system disease, Complication, Intraoperative, Surgery, Antibiotic

    Logo du centre Notice produite par :
    CCLIN Sud-Est - Centre de Coordination de la Lutte contre les Infections Nosocomiales Sud-Est

    Cote : 01443

    Code Inist : 002B30A11. Création : 199510.