logo BDSP

Base documentaire


  1. Infection hospitalière en maternité. Trois années de surveillance portant sur 9204 accouchements dont 1333 césariennes.

    Article - En UND

    L'infection hospitalière ou nosocomiale, ou infection contractée à l'hôpital, représente, dans tous les services d'hospitalisation et particulièrement en maternité, un problème de Santé Publique.

    Nous présentons un bilan de la surveillance prospective et continue de l'infection hospitalière, maternelle et néonatale après accouchement avec ou sans césarienne, effectuée à la clinique obstétricale de l'hôpital Edouard-Herriot de Lyon (France) pendant 3 années consécutives sur une série de 9204 accouchements.

    L'incidence de l'infection hospitalière chez les accouchées non césarisées est de 1,37% si on exclut les bacteriuries alors qu'elle est de 13% chez les césarisées.

    Endométrites, infections pariétales, infections urinaires se partagent les premières places.

    En ce qui concerne les nouveaux-nés, l'incidence de l'infection hospitalière est de 2,60% en moyenne, représentée essentiellement par les infections périphériques de type pustules staphylococciques.

    Ces chiffres sont encore trop élevés et l'effort de prévention basé sur l'information, et la sensibilisation de toute l'équipe doivent être poursuivis.

    Mots-clés Pascal : Accouchement, Surveillance sanitaire, Epidémiologie, Césarienne

    Mots-clés Pascal anglais : Delivery, Sanitary surveillance, Epidemiology, Cesarean section

    Logo du centre Notice produite par :
    CCLIN Sud-Est - Centre de Coordination de la Lutte contre les Infections Nosocomiales Sud-Est

    Cote : 01423

    Code Inist : 002B30A11. Création : 199510.