logo BDSP

Base documentaire


  1. La microbiologie des infections nosocomiales.

    Article - En UND

    Synthèse.

    Les microbes responsables des infections nosocomiales appartiennent à la flore du malade lui-même ou proviennent de germes proprement hospitaliers.

    Ceux-ci, désormais identifiés avec une extrême précision grâce à des techniques moléculaires, tirent profit des défaillances dans les techniques de prévention pour coloniser, puis infecter, les malades ou le personnel.

    De nos jours, les microbes les plus fréquemment responsables d'infections nosocomiales sont des staphylocoques produisant ou non unecoagulase, des enterocoques, des entérobactéries, des Pseudomonas et des Candida.

    On observe une tendance récente à l'émergence d'un nombre croissant de cocci gram positif et d'organismes fongiques.

    Depuis l'introduction des antibiotiques en thérapeutique, les résistances bactériennes ont toujours été une préoccupation, mais, récemment, de nouvelles résistances occasionnent de grandes difficultés thérapeutiques, comme les bêtalactamases à spectre élargi chez les entérobactéries, la résistance àla vancomycine chez plusieurs gram positifs.

    Les difficultés croissantes des temps actuels mettent l'accent sur l'importance des mesures de prévention.

    Mots-clés Pascal : Microbiologie, Sensibilité résistance, Médicament, Staphylococcie, Bactériologie, Infection, Hôpital

    Mots-clés Pascal anglais : Microbiology, Sensivity resistance, Drug, Staphylococcal infection, Bacteriology, Infection, Hospital

    Logo du centre Notice produite par :
    CCLIN Sud-Est - Centre de Coordination de la Lutte contre les Infections Nosocomiales Sud-Est

    Cote : 01371

    Code Inist : 002B30A11. Création : 199510.