logo BDSP

Base documentaire


  1. Le problème continu de la résistance bactérienne aux antibiotiques.

    Article - En français

    Compte rendu de recherche.

    Trois mécanismes moléculaires sont impliqués dans la résistance des bactéries aux bêtalactamines : la diminution d'affinité d'une ou plusieurs cibles d'action de ces antibiotiques, la diminution de la perméabilite des parois de germes à gram-négatifet le rôle des bêtalactamases.

    L'émergence de la résistance des Enterobacter apparaît dans presque tous les cas au cours de traitement par cephalosporines de troisième génération, le plus souvent chez des malades affaiblis, dans des infections graves, à partir des voies respiratoires, urinaires, abdominales et des cathéters intravasculaires.

    Ce problème grave de multirésistance devrait inciter à une utilisation plus judicieuse des céphalosporines de troisième génération.

    La libération d'endotoxine (LP5) par les bactéries à gram-négatif, sous l'induction des antibiotiques, en particulier des bêtalactamines, est un facteur de gravité des infections dont il faudrait tenir compte.

    Devant les différents aspects dans l'expression des resistancesacquises et les variations d'attitude thérapeutique entre les différents hôpitaux, le projet d'un programme international de surveillance mérite d'être retenu.

    Mots-clés Pascal : Sensibilité résistance, Médicament, Antibiotique, Surveillance sanitaire, Epidémiologie

    Mots-clés Pascal anglais : Sensivity resistance, Drug, Antibiotic, Sanitary surveillance, Epidemiology

    Logo du centre Notice produite par :
    CCLIN Sud-Est - Centre de Coordination de la Lutte contre les Infections Nosocomiales Sud-Est

    Cote : 00243

    Code Inist : 002B30A11. Création : 199510.