logo BDSP

Base documentaire


  1. L'infection urinaire nosocomiale en milieu de réanimation.

    Article - En UND

    Compte rendu de recherche.

    L'infection urinaire nosocomiale vient en tête des infections nosocomiales avec un taux de 62% (senic projet).

    Elle est liée dans 86% des cas au sondage vesical.

    Le but de cette étude est d'analyser l'épidémiologie des infections urinaires nosocomiales en milieu de réanimation et de proposer une stratégie de prise en charge.

    Ce travail prospectif a porté sur 1784 patients hospitalisés en réanimation sur une période de 30 mois.

    Le diagnostic de l'infection urinaire nosocomiale était microbiologique (ECBU>10 puissance 5 éléments/ml).

    Ainsi, la fréquence de l'infection urinaire nosocomiale dans cette série, toutes infections nosocomiales confondues, était de 44,8%. Parmi les facteurs de risque les plus importants, le sondage urinaire permanent avec un système de drainage ouvert réalisé chez 80 malades est situé en premier lieu avec untaux d'infection de 80,3% au 7ème jour du sondage urinaire. 96% des germes isolés sont des bgn dominés essentiellement par des bactéries multiresistantes (Klebsiella, Pseudomonas, Citrobacter...) avec un taux moyen de résistance aux antibiotiques d'environ 50%. La mortalité liée directement à l'infection urinaire nosocomialea été de 8,3% secondaire à un choc septique.

    Au terme de ce travail, il est proposé certaines recommandation de prévention de l'infection urinaire nosocomiale dont les plus importantes sont le respect des règles d'hygiène et surtout la limitation des indication du sondage urinaire permanent.

    Mots-clés Pascal : Infection, Appareil urinaire pathologie, Prévention, Réanimation

    Mots-clés Pascal anglais : Infection, Urinary system disease, Prevention, Rescucitation

    Logo du centre Notice produite par :
    CCLIN Sud-Est - Centre de Coordination de la Lutte contre les Infections Nosocomiales Sud-Est

    Cote : 01255

    Code Inist : 002B30A11. Création : 199510.