logo BDSP

Base documentaire


  1. Invasive pulmonary aspergillosis.

    Article - En anglais

    Traduction en français : Aspergillose pulmonaire invasive.

    Compte rendu de recherche.

    Une étude prospective a été conduite chez 38 patients, présentant des lésions nodulaires sur les radiographies pulmonaires simples avec suspicion clinique d'aspergillose pulmonaire invasive.

    Cette étude avait pour objectif d'évaluer la précision du diagnostic par RMN et tomographie par reconstruction d'images (CT).

    Pour le diagnostic précoce d'aspergillose pulmonaire invasive (signes cliniques et symptômes<10 jours), le scanner CT, avec présence du signe halo, avait une sensibilité (16/22) et une spécificité (8/8) élevées.

    La RMN, réalisée au même stade, avait une sensibilité relativement plus haute (22/22), mais une spécificité très mauvaise (0/8).

    Le réhaussement des images du Gd-DTPA n'a pas accru la spécificité.

    A un stade plus tardifde la maladie (signes et symptômes chimiques>10 jours), la RMN a montré des lésions en cible, nodulaire, avec réhaussement des contours par le GD-DTPA non visible au stade précoce de la maladie ou chez les patients avec infection à Pseudomonas ou àstaphylocoque.

    En somme, les images par RMN ne sont pas aussi caractéristiques que le signe du halo dans le diagnostic d'aspergillose pulmonaire invasive à un stade précoce ; mais, les lésions en cible à la RMN avec rehaussement des contours par le GdDTPA et les signes inverses en images en T2 sont hautement suspectes d'aspergillose pulmonaire invasive, à un stade plus avancé d ela maladie.

    Mots-clés Pascal : Pneumologie, Tomodensitométrie, Imagerie médicale

    Mots-clés Pascal anglais : Pneumology, Computerized axial tomography, Medical imagery

    Logo du centre Notice produite par :
    CCLIN Sud-Est - Centre de Coordination de la Lutte contre les Infections Nosocomiales Sud-Est

    Cote : 01247

    Code Inist : 002B30A11. Création : 199510.