logo BDSP

Base documentaire


  1. Pseudomonas aeruginosa : ses marqueurs épidémiologiques.

    Article - En français

    Synthèse.

    Description des connaissances actuelles sur le typage de Pseudomonas aeruginosa et des méthodes nouvelles de caractérisation des souches.

    Le typage épidémiologique des souches de P. aeruginosa peut être réalisé par diverses techniques de typage phénotypique, dont le biotypage, le sérotypage, la lysotypie et la bactériocinotypie.

    De nombreux isolats obtenus chez des patients porteurs de mucoviscidose sont non typables ou apparaissent polyagglutinables, réagissant avec plus d'un sérum anti-o spécifique.

    Récemment, plusieurs techniques nouvelles ont été proposées pour palier ce problème, dont les profils de restriction par électrophorèse en champ pulsé (ECP), les sondes à ADN ou le ribotypage.

    Chaque méthode a ses avantages en ce qui concernela sensibilité, la reproductibilité et les possibilites d'application en pratique courante.

    La combinaison du serotypage comme méthode d'identification de base avec le genotypage pour une différenciation plus fine entre les isolats fournit de bonnesdonnées épidémiologiques.

    Parmi les marqueurs épidémiologiques, l'électrophorèse sur gel en champ pulsé (ECP) constitue la meilleure méthode de typage.

    Mots-clés Pascal : Pneumologie, Epidémiologie, Génétique, Electrophorèse

    Mots-clés Pascal anglais : Pneumology, Epidemiology, Genetics, Electrophoresis

    Logo du centre Notice produite par :
    CCLIN Sud-Est - Centre de Coordination de la Lutte contre les Infections Nosocomiales Sud-Est

    Cote : 01224

    Code Inist : 002B30A11. Création : 199510.