logo BDSP

Base documentaire


  1. Infections liées à l'abord vasculaire chez l'hémodialyse chronique. Propositions thérapeutiques.

    Article - En français

    Les infections représentent la première cause des décès chez l'hémodialyse chronique ?

    Il s'agit souvent de septicémies dont la porte d'entrée la plus fréquente est l'abord vasculaire pour l'hémodialyse.

    Les staphylocoques, principalement staphylococcus aureus, mais aussi les staphylocoques à coagulase négative, en sont les principaux micro-organismes responsables.

    Acitenobacter, Pseudomonas aeruginosa et Candida interviennent plus rarement.

    Le traitement de première intention des septicémies sur fistule arterioveineuse repose sur les associations vancomycine+aminoside ou vancomycine+rifampicine, sous contrôle des taux sériques des antibiotiques.

    Les associations oxalline+aminoside et cefamandole+aminoside sont une alternative à cette antibiothérapie de première intention.

    Les septicémies sur cathéter ou sur montage vasculaire prothétique doivent bénéficier de la même antibiothérapie, mais le retrait du matériel endovasculaire est souvent nécessaire.

    Mots-clés Pascal : Hémodialyse, Infection, Staphylococcie, Septicémie, Recommandation, Antibiotique

    Mots-clés Pascal anglais : Hemodialysis, Infection, Staphylococcal infection, Septicemia, Recommendation, Antibiotic

    Logo du centre Notice produite par :
    CCLIN Sud-Est - Centre de Coordination de la Lutte contre les Infections Nosocomiales Sud-Est

    Cote : 00248

    Code Inist : 002B30A11. Création : 199510.