logo BDSP

Base documentaire


Votre avis nous intéresse

Le réseau BDSP met en oeuvre un projet d'innovation et d'amélioration de ses services, dans le souci constant de proposer des contenus de qualité adaptés aux besoins des utilisateurs.

Identifier de nouvelles sources de financements est la condition nécessaire pour assurer la poursuite et la pérennité de cet outil unique qu'est la BDSP, tout en le faisant évoluer.

Pour définir un nouveau modèle économique, nous avons besoin de votre avis : merci de répondre à notre enquête (temps estimé : 5 minutes).

Participer maintenant
Participer plus tard J'ai déjà participé

  1. Les techniques chirurgicales susceptibles de réduire les blessures per opératoires.

    Article - En français

    Synthèse.

    La prévalence croissante du SIDA dans la population générale expose de plus en plus les chirurgiens et leurs équipes à contracter accidentellement le VIH après blessure per opératoire contaminante.

    D'après notre enquête (dont les résultats seront présentés prochainement dans la revue HYGIENES) plus de 80% de ces blessures sont des piqûres par aiguilles pleines (serties ou non) elles surviennent préférentiellement dans les phases de fermeture musculo-aponévrotique et cutanée.

    Peut-on agir sur les techniques chirurgicales actuelles pour tenter de réduire ce taux de blessure et du même coup de diminuer le risque de contamination par le VIH ?

    Mots-clés Pascal : Infection, Prévention, Complication, Peropératoire, Chirurgie

    Mots-clés Pascal anglais : Infection, Prevention, Complication, Intraoperative, Surgery

    Logo du centre Notice produite par :
    CCLIN Sud-Est - Centre de Coordination de la Lutte contre les Infections Nosocomiales Sud-Est

    Cote : 00673

    Code Inist : 002B30A11. Création : 199510.