logo BDSP

Base documentaire


  1. Les techniques chirurgicales susceptibles de réduire les blessures per opératoires.

    Article - En français

    Synthèse.

    La prévalence croissante du SIDA dans la population générale expose de plus en plus les chirurgiens et leurs équipes à contracter accidentellement le VIH après blessure per opératoire contaminante.

    D'après notre enquête (dont les résultats seront présentés prochainement dans la revue HYGIENES) plus de 80% de ces blessures sont des piqûres par aiguilles pleines (serties ou non) elles surviennent préférentiellement dans les phases de fermeture musculo-aponévrotique et cutanée.

    Peut-on agir sur les techniques chirurgicales actuelles pour tenter de réduire ce taux de blessure et du même coup de diminuer le risque de contamination par le VIH ?

    Mots-clés Pascal : Infection, Prévention, Complication, Peropératoire, Chirurgie

    Mots-clés Pascal anglais : Infection, Prevention, Complication, Intraoperative, Surgery

    Logo du centre Notice produite par :
    CCLIN Sud-Est - Centre de Coordination de la Lutte contre les Infections Nosocomiales Sud-Est

    Cote : 00673

    Code Inist : 002B30A11. Création : 199510.