logo BDSP

Base documentaire


  1. Prévention des infections urinaires nosocomiales en réanimation médicale. Evaluation de l'acidification urinaire par l'acide ascorbique.

    Article - En français

    Compte rendu de recherche.

    L'intérêt de l'acide ascorbique (vitamine C), par l'intermédiaire de l'acidification urinaire, dans la prévention des infections urinaires en réanimation a été évalué sur un an par une étude prospective randomisée et en double aveugle.

    Il a été administré aux patients indemnes d'infection urinaire à l'admission 1g/j d'acide ascorbique per os, versus placebo.

    L'incidence globale de l'infection urinaire, sur 104 patients évaluables, était de 18,3%. Tous les groupes de patients étaient comparablespour l'âge l'IGS à l'admission.

    Les taux d'infection urinaire, d'urines acides et d'urines alcalines étaient respectivement de 17,3%, 51,3% et 12,8% dans le groupe traité, contre 19,3% (non significatif), 43,7% (non significatif) et 31,3% (p<0,05) dans le groupe placebo.

    Le sexe féminin, le diabète ou le sondage urinaire n'augmentaient pas l'incidence de l'infection urinaire, alors qu'elle était significativement plus basse chez les patients recevant une antibiothérapie à large spectre, l'incidence de l'infection urinaire était de 2,9% dans le groupe urines acides contre 25,7% dans le groupe témoin (p<0,005).

    Mots-clés Pascal : Infection, Appareil urinaire pathologie, Prévention, Prospective, Réanimation

    Mots-clés Pascal anglais : Infection, Urinary system disease, Prevention, Futurology, Rescucitation

    Logo du centre Notice produite par :
    CCLIN Sud-Est - Centre de Coordination de la Lutte contre les Infections Nosocomiales Sud-Est

    Cote : 01199

    Code Inist : 002B30A11. Création : 199510.