logo BDSP

Base documentaire


  1. Les agents transmissibles non conventionnels ou prions.

    Article - En français

    Synthèse.

    Les agents transmissibles non conventionnels ou prions induisent des maladies neurodégénératives rares, lentes, transmissibles et toujours fatales : les encéphalopathies subaigues spongiformes transmissibles.

    Ces maladies se caractérisent par une spongiose associée à une gliose sans signe inflammatoire ni démyélinisation.

    Les agents transmissibles non conventionnels ont des priorités biologiques et physico-chimiques très particulières qui en font une classe à part au sein des micro-organismes.

    En effet, ils résistent à des températures de plus de 200°C, et sont insensibles aux désinfectants habituellement utilisés en virologie.

    De plus ils résistent à tous les procédés qui dégradent les acides nucléiques, alors qu'ils sont sensibles à tousceux qui modifient la structure ou la composition des protéines.

    Par ailleurs, la seule anomalie biologique spécifique identifiée dans le cerveau des sujets atteints consiste en l'accumulation post-transcriptionnellle d'une protéine normale de l'hôte, la PrP, sous uniforme qui la rend résistante aux protéases ; son accumulation est proportionnelle au titre infectieux.

    L'étude des modèles animaux de ces maladies montre que le système nerveux central est, de loin, l'organe le plus infectieux.

    L'infectiosité est présente dans de nombreux organes très longtemps avant l'apparition des signes anatomopathologiques ou cliniques, ce qui explique les contaminations iotrogéniques accidentelles observées à ce jour.

    Mots-clés Pascal : Contamination

    Mots-clés Pascal anglais : Contamination

    Logo du centre Notice produite par :
    CCLIN Sud-Est - Centre de Coordination de la Lutte contre les Infections Nosocomiales Sud-Est

    Cote : 01143

    Code Inist : 002B30A11. Création : 199510.