logo BDSP

Base documentaire


  1. Maladie de Creutzfeldt-Jakob secondaire à des traitements par hormones de croissance.

    Article - En UND

    Opinion.

    La maladie de Creutzfeldt-Jakob est une infection rare, dont la fréquence est un peu inférieure à un cas par million d'habitants et par an.

    Elle est sporadique dans plus de 90% des cas (âge moyen 60 ans).

    En France, une vingtaine de cas iatrogènes (hormone de croissance extraite d'hypophyses humaines) traités entre janvier 1984 et juin 1985 ont été recensés.

    A partie de juin 1985, une modification de la technique de préparation, puis la production de l'hormone de croissance par génie génétique semblent avoir écartées les risques de contamination.

    Le prion - agent transmissible non conventionnel - est une protéine présente à la surface des neurones, résistante à la dégradation protéolytique, qui s'accumule dans les neurones et les astrocytes.

    Le gène codant pour la protéine a été cloné et localisé sur le bras court du chromosome 20.

    Dans les formes sporadiques de MJC, dans le Kuru comme chez les malades ayant reçu de l'hormone de croissance, une perte du polymorphisme génétique a été mise en évidence sur le codon 129.

    La transmission interhumaine était connue avant le drame de l'hormone de croissance (transmissions par greffes).

    Mots-clés Pascal : Incidence

    Mots-clés Pascal anglais : Incidence

    Logo du centre Notice produite par :
    CCLIN Sud-Est - Centre de Coordination de la Lutte contre les Infections Nosocomiales Sud-Est

    Cote : 01141

    Code Inist : 002B30A11. Création : 199510.