logo BDSP

Base documentaire


  1. Friendly fire in medicine : hormones, homografts and Creutfeldt-Jakob disease.

    Article - En anglais

    Traduction en français : Bavure médicale : hormones, greffons humains et Creutzfeldt-Jakob disease.

    Synthèse.

    La maladie de Creutzfeldt-Jakob a été transmise, de façon iatrogène, selon différents mécanismes : par l'intermédiaire d'électrodes ou d'instruments de neuro-chirurgie contaminés, par greffe de dure-mère d'origine humaine, par injection d'hormone decroissance extraite d'hypophyse de cadavres humains.

    L'étude de la période moyenne d'incubation ainsi que du type de tableau clinique présenté par les patients atteint d'une maladie de Creutzfeldt-Jakob (mcj) iatrogène montre que lorsque l'agent infectieux est introduit directement dans le cerveau ou à proximité, la période d'incubation se mesure en mois tandis qu'elle se mesure en années voir décades lorsque la porte d'entrée est périphérique.

    Les différences entre les patients contaminés par l'hormone de croissance semblent refléter les différents degrés d'infection des produits.

    Le tableau clinique est différent suivant que le patient a été infecté par hormone de croissance ou contaminé par voie centrale.

    Dans le premier cas, il débute par un syndrome cérébelleux primaire, comme dans le Kuru.

    Dans le second il s'agit d'un tableau de démence primaire identique à ceux des cas de MCJ sporadiques.

    Mots-clés Pascal : Contamination

    Mots-clés Pascal anglais : Contamination

    Logo du centre Notice produite par :
    CCLIN Sud-Est - Centre de Coordination de la Lutte contre les Infections Nosocomiales Sud-Est

    Cote : 01138

    Code Inist : 002B30A11. Création : 199510.