logo BDSP

Base documentaire


  1. Intérêt et bonnes pratiques de la décontamination du matériel médico-chirurgical.

    Article - En français

    Recommandations et protocoles.

    La décontamination, par opposition à la désinfection terminale, est un procédé qui consiste à immerger tout instrument, immédiatement après emploi, dans un liquide possédant à la fois des propriétés détergentes et désinfectantes.

    Ce procédé est recommandé par la Société Française d'Hygiène Hospitalière et par l'AFNOR.

    La décontamination a prouvé sa supériorité dans le contexte de la lutte contre les infections nosocomiales, particulièrement dans le domaine de la prévention de la contamination du personnel hospitalier par le virus de l'hépatite B. De plus, elle facilite considérablement le nettoyage des instruments, en empêchant la fixation de pus, de sang, de sérosités, ainsi que l'opération de stérilisation, en réduisant la population desmicroorganismes.

    Le principal inconvénient est représenté par l'absence de possibilité de contrôle d'efficacité en routine, mais une observation correcte de la procédure apporte la sécurité.

    Des détails pratiques concernant cette méthode, son champ d'application et ses nombreux avantages par rapport à la méthode du nettoyage désinfectant dans les machines prévues à cet effet, sont détaillés.

    Mots-clés Pascal : Chirurgie, Equipement biomédical, Hépatite virale, Infection, Prévention, Risque, Milieu professionnel, Désinfection, Décontamination

    Mots-clés Pascal anglais : Surgery, Biomedical equipment, Viral hepatitis, Infection, Prevention, Risk, Occupational environment, Disinfection, Decontamination

    Logo du centre Notice produite par :
    CCLIN Sud-Est - Centre de Coordination de la Lutte contre les Infections Nosocomiales Sud-Est

    Cote : 00961

    Code Inist : 002B30A11. Création : 199510.