logo BDSP

Base documentaire


  1. Use of indwelling urinary tract catheter in swedish hospitals.

    Article - En anglais

    Traduction en français : Utilisation des sondes urinaires à demeure dans les hôpitaux suédois.

    Compte rendu de recherche.

    Dans une étude sur 67 774 patients-jours dans 27 hôpitaux suédois, une sonde urinaire à demeure était en place pendant 12% des patients-jours.

    Il existait des différences notables entre les services (de 2% en rhumatologie à 49% en urologie) mais aussi entre les hôpitaux pour les mêmes types de services, en ce qui concerne les jours de sondage vésical, la durée moyenne du cathétérisme et les indications du sondage vésical.

    L'utilisation du sondage urinaire pour un service donné n'est pas corrélée avec le type d'hôpital (local, régional ou universitaire), ni avec l'éventail de patients étudiés.

    Les résultats reflètent principalement que les mesures de prévention de l'infection ont un impact local variable et qu'une utilisation beaucoup plus restreinte des sondages urinaires est possible dans beaucoup de services.

    Ceci implique qu'il existe des possibilités considérables de réduire l'incidence des infections urinaires et des bactériuries, et par conséquent, la mortalité des patients hospitalisés en Suède.

    Mots-clés Pascal : Infection, Appareil urinaire pathologie, Incidence

    Mots-clés Pascal anglais : Infection, Urinary system disease, Incidence

    Logo du centre Notice produite par :
    CCLIN Sud-Est - Centre de Coordination de la Lutte contre les Infections Nosocomiales Sud-Est

    Cote : 00337

    Code Inist : 002B30A11. Création : 199510.